Portail Santé-Environnement
http://www.sante-environnement/Consultation-europeenne-sur-les-OGM-les-pesticides-les-hormones-Participez-mais
Vie active - Alimentation - Comprendre
Consultation européenne sur les OGM, les pesticides, les hormones... Participez, mais, ATTENTION !
par Alain Geerts - 7 septembre 2012

En marge de la réforme de la PAC, le Parlement européen vient de mettre ligne un questionnaire intitulé : De l’agriculteur au consommateur, quelle politique agricole et alimentaire choisir ? « présenté par Isabelle Durant. Composé de 19 questions, il souhaite faire le tour des opinions des internautes des 27 états membres sur des questions aussi controversées que les OGM, les pesticides, les hormones dans la viande, mais aussi les aides à l’agriculture, le sort des petits agriculteurs en difficulté ou encore l’avenir des filières courtes. Ces opinions seront prises en compte » pour élaborer un document de travail dont il sera tenu compte dans le processus de prise de décision".

Plusieurs associations ou organes de presse alternatifs (Consom’Acteurs, Basta !, TerraEco) ont attiré l’attention sur le fait que ce questionnaire est pour le moins biaisé, partial, voire manipulateur. Il est vrai que l’on peut se poser des questions à la lecture de l’ item 5 : « Les cultures devraient être génétiquement modifiées afin d’éviter les maladies et d’accroître la production : oui ou non ? », de la question 6 : « Les animaux d’élevage devraient être traités avec des hormones pour rendre leur viande plus abondante et juteuse : oui ou non ? » ou encore suite au fait que dans les options de réponse à la question 8 relative à l’utilisation des pesticides, il ne soit tout simplement pas possible d’opter pour une agriculture sans pesticides.

Comme le souligne Sophie Chapelle dans Basta !, d’autres auraient certainement posé la question 5 différemment : « les cultures génétiquement modifiées devraient rester interdites afin d’éviter leurs contaminations et la dépendance des paysans à l’égard des multinationales, oui ou non ? ’ (auquel cas on aurait également pu pointer le caractère biaisé de la question !). Il est par ailleurs bien connu que les hormones sont d’excellents produits qui servent essentiellement à rendre la viande plus »goûtue" et qu’enfin il est impossible d’avoir une agriculture digne de ce nom sans pesticides, ces inoffensifs amis des plantes.

Par ailleurs, comme le souligne Lionel Delvaux, expert de la Fédération en matières agricoles, « l’initiative du Parlement est déplacée après l’ensemble des concertations réalisées par le Commissaire à l’agriculture. Ces consultations étaient ouvertes, fondées et sensée. Ici, on est proche de la manipulation du public... ».

Bref, si cette initiative de participation citoyenne du Parlement est pour le moins critiquable tant sur la forme que sur le contenu, nous vous invitons à y participer tout de même en ayant bien en tête les pièges (assez grossiers il est vrai) tendus ! Et, au risque de vous influencer ;-), nous vous proposons - au minimum - les lignes directrices suivantes : pas d’OGM, ni de pesticides tout en rappelant que Monsanto n’est absolument pas fréquentable. Enfin, pour la question 19, n’oubliez pas que les changements climatiques sont incontestablement provoqués par l’homme comme l’a attesté le GIEC.

Laissons le mot de la fin aux ConsomActeurs : "Surtout, ce questionnaire élude les vraies demandes faites par la société civile : aides en faveur des performances écologiques des agriculteurs, arrêt des subventions aux exportations, développement des cultures de légumineuses, aides aux agriculteurs proportionnelles aux emplois créés, etc. Répondre aux –vraies - problématiques de l’alimentation sur notre planète nécessite un revirement complet de la politique agricole européenne. N’hésitez pas à aller voir les réclamations faites par le collectif Pac 2013 (qui regroupe LPO, Miramap, la Fnab, Terre de Liens et 19 autres organisations), et à vous joindre au mouvement citoyen de la Good Food March (qui regroupe des dizaines d’organisations, dont Bio Consom’acteurs).