Portail Santé-Environnement
http://www.sante-environnement/La-grande-invasion-un-docu-ironique-sur-Phtalates-parabenes-et-autre-BPA
Notre environnement - Agents chimiques - Comprendre
La grande invasion : un docu ironique sur Phtalates, parabènes et autre BPA…
par Alain Geerts - 4 juillet 2011

Notre quotidien est envahi de produits chimiques. Incrustés dans les plastiques, les détergents et les grille-pains, nichés dans les aliments, les boîtes de conserve, les jouets, les shampooings, ils sont invisibles et partout à la fois, y compris dans nos corps.

La société de consommation et la « magie » pétrochimique peuplent nos intérieurs sous des noms inconnus et parfaitement barbares.

Phtalates, retardateurs de flammes bromés, parabens, bisphénol-A ont pour fâcheux inconvénient de « cambrioler » notre intimité hormonale : ce sont des perturbateurs endocriniens.

Pour les scientifiques, cette imprégnation chimique n’est pas étrangère au développement des maladies dites modernes - du cancer du sein à l’obésité.

Sur un ton décalé et plein d’humour, ce documentaire décrypte cette « grande invasion » à l’aide d’interventions de chercheurs reconnus, d’animations en papiers collés et d’ archives commerciales des années 1950-60 - allégorie de la frénésie du progrès.

«  Au départ, c’était un projet de film, mais les chaînes trouvaient le sujet trop anxiogène », se souvient la journaliste Stéphane Horel, auteure du documentaire mais aussi d’un livre : « La Grande invasion, enquête sur les produits qui intoxiquent notre vie quotidienne ». En France, mais pas aux Etats-Unis où les chercheurs éveillaient déjà l’opinion sur ces produits, à propos de des troubles de la fertilité et des cancers.

Maintenant que les biberons vendus en France ne peuvent plus contenir de bisphénol A, il est plus facile de se faire une place dans la nouvelle case de France 5 « L’Empire des sciences ». Dans ce documentaire diffusé ce samedi 2 juillet à 19 heures (et visible pendant une semaine sur le site de la chaîne), la journaliste fait avaler sur un ton humoristique des infos qui font froid dans le dos.

A voir jusqu’au 9 juillet sur le site de France 5