Portail Santé-Environnement
http://www.sante-environnement/Antennes-et-ondes-electromagnetiques-ou-en-sommes-nous-en-Belgique
Vie active - GSM - ondes électromagnétiques - Positions
Antennes et ondes électromagnétiques : où en sommes nous en Belgique ?
par Véronique Paternostre - 12 décembre 2008

ça bouge en Flandre, ça a été freiné à Bruxelles, ça frémit en Wallonie ?

Rappel du contexte (2 articles sur ce portail)

- Réseau de téléphonie mobile : le système belge a montré ses limites !

- Ondes électromagnétiques : une urgence fédérale !

A Bruxelles,

Une ordonnance a été votée en mars 2007 interdisant à partir de mars 2009 tout dépassement de 3volts/mètre mais ce texte est mise à mal par un recours des opérateurs et de l’état fédéral à la Cours constitutionnelle qui estiment que la Région a outre-passé le champs de ses compétences. L’arrêt de la Cours n’est toujours pas prononcé.

Inter-Environnement Bruxelles s’impatiente ! Lire sa réaction.

En Flandre,

La Commission de l’environnement du parlement flamand a approuvé ce jeudi 11 décembre à l’unanimité une proposition de résolution qui demande la réduction de la norme d’émission autorisée des antennes gsm de 20 volts/mètre à 3 volts/m. La proposition demande au gouvernement flamand de s’adresser au gouvernement fédéral afin qu’il renforce les normes d’émission autorisée.

En Wallonie,

Le ministre de l’aménagement du territoire a annoncé par voie de presse (« La Dernière Heure » de ce dimanche dernier) qu’il ne permettrait plus l’implantation de nouvelles antennes GSM en Région wallonne, sauf cas exceptionnels. Les promoteurs ne pourront plus en mettre sauf s’il y a une intégration paysagère et s’ils respectent scrupuleusement la norme de 3 volts par mètre.

Inter-Environnement Wallonie

avait d’ailleurs réagit suite à cette annonce. voir le communiqué de presse.

Mini rappel historique en Région wallonne

Souvenons nous qu’en début de législature, le Ministre de l’environnement avait fait adopter par le gouvernement wallon la suppression des antennes GSM de la liste des activités soumises à permis d’environnement. La Région wallonne était ainsi privée de tout contrôle environnemental sur les antennes.

Par ailleurs, l’actuelle politique de l’urbanisme ne permet pas de contrôler les ondes électromagnétiques générées par les antennes non soumises à permis d’urbanisme, comme celles « cachées » dans les clochers d’église …

En 2007, au Parlement wallon, l’opposition (Ecolo) avait déposé une proposition de décret relative à la protection de l’environnement contre les éventuels effets nocifs et nuisances provoqués par les radiations non ionisantes. Ce décret propose de rendre les normes plus strictes, de soumettre à permis d’environnement toute antenne et de veiller à une information au public.
Ce texte n’a toujours pas été débattu car sans cesse reporté…