Portail Santé-Environnement
http://www.sante-environnement/Plus-de-nanos-plus-de-questions
Vie active - Les nanotechnologies - Comprendre
Plus de nanos, plus de questions !
par Fil d’infos et actualité - 4 novembre 2013

Nouvelle mise à jour de l’inventaire des produits de consommation contenant des nanomatériaux par le PEN

L’inventaire des « nanoproduits » du Project on Emerging Nanotechnologies (PEN) du Woodrow Wilson Institute vient d’être mis à jour1 en collaboration avec le Virginia Tech Center for Sustainable Nanotechnology. Cet inventaire des produits de consommation contenant des nanomatériaux comptabilise désormais 1628 produits sur le marché mondial, dont 440 au niveau européen.

Les produits répertoriés sont des produits commercialisés, identifiés comme contenant des nanomatériaux par le producteur ou par une autre source de données jugée relativement fiable (et explicitée sur chaque fiche produit).

Pour rappel, l’étiquetage des nanomatériaux n’est obligatoire qu’en Europe, et pour quelques catégories de produits seulement : les cosmétiques depuis juillet 2013, les biocides depuis septembre 2013 ; l’alimentation ne sera concernée qu’en décembre 2014. Du fait des problèmes de définition des « nanomatériaux », ces obligations d’étiquetage ne concernent pas l’ensemble des matériaux aux propriétés (et donc à la potentielle toxicité) spécifiques de l’échelle nanométrique. Sa mise en oeuvre est problématique car confrontée à des problèmes de métrologie. Enfin, rien n’est prévu pour l’instant pour les autres catégories de produits.

Le chiffre de 440 produits sur le marché européen est moindre que ceux avancés par d’autres initiatives européennes visant à référencer les produits commercialisés contenant des nanomatériaux2. Il faut dire que le PEN est un think tank américain. Le travail accompli depuis 2005 (le PEN est le premier organisme à avoir entrepris d’inventorier des nanoproduits) permet toutefois de mettre en évidence des tendances également valables pour le territoire européen, à commencer par la hausse du nombre de produits commercialisés contenant des nanomatériaux.

Lire la suite sur VeilleNanos.