Portail Santé-Environnement
http://www.sante-environnement/Impact-du-charbon-sur-le-budget-sante-belge-134-millions-an
Vie active - Activités industrielles - Comprendre
Impact du charbon sur le budget santé belge : 134 millions / an !!
par Gaelle Warnant - 7 mars 2013

Au niveau européen, les impacts sur la santé engendrés par les centrales alimentées au charbon sont estimés à 42.8 milliards d’euros chaque année. C’est ce que démontre une nouvelle étude commanditée par Health & Environment Alliance (HEAL).

L’étude « The unpaid health bill : How coal power plants make us sick » révèle pour la première fois des chiffres précis quant aux effets des émissions des centrales électriques au charbon sur les maladies pulmonaires chroniques et maladies cardiaques. Ces conclusions sont d’autant plus inquiétantes que l’utilisation du charbon est en augmentation, notamment en raison du prix relativement bas de ce combustible et du prix « plancher » de la tonne de CO2. Ce qui n’incite pas vraiment à investir dans des moyens de productions énergétiques moins polluants.

Des experts de la santé consultés dans le cadre de ce rapport expriment leurs préoccupations quant au double fardeau que fait peser sur les populations les émissions issues de l’usage du charbon. D’une part, les conséquences dommageables pour la santé qui sont déjà observables aujourd’hui, particulièrement chez les groupes les plus vulnérables - jeunes enfants, personnes âgées et personnes atteintes de problèmes pulmonaires ou cardiaques. D’autre part, les impacts sanitaires actuels et futurs des changements climatiques, exacerbés par une consommation effrénée des combustibles fossiles parmi lesquels le charbon, plus gros émetteur [1] de CO2 qui responsable d’environ 20% des émissions de carbone à l’échelle européenne. La facture santé risque d’être, à moyen et long terme, colossale.

La sortie de ce rapport marque le début d’une campagne « Charbon et santé publique » à travers laquelle HEAL, des professionnels de la santé ainsi que des organisations travailleront de concert pour sensibiliser aux risques sanitaires de la combustion du charbon. A l’occasion de l’année 2013, année de l’Air, « les professionnels de la santé se sont engagés à apporter de nouvelles informations scientifiquement fondées au public et aux décideurs et à faire entendre leur voix pour amener des changements politiques » a déclaré Birgit Beger, secrétaire générale du Comité permanent des médecins européens (CPME).

Cette étude est donc un argument tant santé qu’économique supplémentaire pour repenser en profondeur la politique énergétique de l’union européenne.

C’est en Pologne que la facture est la plus salée : 8 milliards € par an ! Si la Belgique est un peu mieux lotie, l’étude estime tout de même que chaque année 134 millions d’euros sont déboursés pour des maladies liées à la production énergétique par les centrales au charbon. A l’heure où les critiques fusent sur la « dette ingérable » du coût des certificats verts, il conviendrait de recadrer le débat sur le financement des renouvelables au regard des chiffres de cette étude !

Communiqué de HEAL

notes :

[1Entre 800 et 990 g CO2/kWh selon le type et qualité du charbon, 670 gCO2/kWh pour le pétrole et 450 gCO2/kWh pour le gaz naturel – Source IEA