Qui sommes-nous? Suivez-nous sur Facebook
Vie active - Transports - Comprendre
Les 42.000 morts prématurés attribués au Diesel : comment, pourquoi ?
par Fil d’infos et actualité - 12 mars 2013

Une excellente mise au point par William Dab, médecin et épidémiologiste et qui tient un blog intitulé « Des risques et des Hommes. Incertitudes et démocraties » sur lemonde.fr.

Dans le vieux débat sur la diésélisation excessive du parc automobile français, la perte fiscale de 7 milliards d’euros a visiblement produit plus d’effet que son impact sur la mortalité. On peut le déplorer, mais cela ne dispense pas de se demander ce que vaut cette estimation du fardeau sanitaire de la pollution atmosphérique d’origine automobile.

Deux éléments doivent être gardés en tête pour comprendre comment on fabrique une telle estimation. D’abord, les maladies associées à une exposition aux polluants émis par le Diesel, notamment les particules fines, résultent d’une combinaison de plusieurs causes au premier rang desquels le tabagisme, bien évidemment. Le Diesel ne peut donc pas être présenté comme une cause unique. Ensuite et par conséquent, quand un médecin remplit le certificat de décès qui mentionne obligatoirement sa cause médicale, il ne va pas inscrire « cancer du poumon dû aux particules Diesel » ou « insuffisance cardiaque due à une exposition prolongée aux fumées de Diesel ». Il ne peut pas le faire parce qu’il n’existe aucun moyen médical de distinguer au niveau individuel un cancer du poumon provoqué par le tabac d’un cancer du poumon induit par des particules Diesel (voire d’une combinaison des deux expositions). Autrement dit, la mortalité due au Diesel n’est pas comptée cas par cas. C’est le produit d’un calcul statistique qui découle de l’observation épidémiologique des maladies dans les populations.

L’analyse épidémiologique concerne deux phénomènes. D’une part, quand la pollution augmente, elle montre que la mortalité respiratoire et cardiaque augmente parallèlement avec quelques jours de décalage. C’est l’impact à court terme. D’autre part, une exposition prolongée est aussi associée à des risques plus élevés de certaines maladies mortelles comme les cancers respiratoires et les maladies coronariennes comme l’infarctus du myocarde. C’est l’impact à long terme. Le fardeau sanitaire de la pollution atmosphérique est donc la somme des deux phénomènes.

Lisez la suite sur lemonde.fr

Voir aussi :
Participez au Trail du Second Souffle !!
par Alain Geerts - 27 septembre 2017
Le dimanche 19 novembre 2017, IEW et Groupement CHB organisent un Trail (28 et 12 km) et une marche (12 km) au départ de Trooz. L’occasion d’à la (...)
#Dieselgate #Neveragain
par Julie Debruyne - 24 février 2017
Avec le scandale du Dieselgate, il est apparu rapidement que le système de contrôle actuel a clairement échoué. Le Conseil européen a donc la chance (...)
Au-delà de la nausée – billet d’humeur
par Pierre Courbe - 7 février 2017
La vie nous donne parfois l’occasion de mesurer combien est grand l’écart entre une représentation intellectuelle et l’émotion ressentie lorsqu’on y (...)
Salon de l’auto : nuisances en toute arrogance
par Pierre Courbe - 13 janvier 2017
Paillettes et papier glacé : le salon de l’auto demeure un symbole du déni qui affecte nos sociétés en matière de véhicules automobiles. Plutôt que (...)
L’air tue...
par Alain Geerts - 27 septembre 2016
Durant la Semaine de la mobilité, la fédération Inter-Environnement Wallonie a voulu sensibiliser la population et les décideurs politiques au (...)
Dieselgate : un an après, elles roulent toujours…
par Pierre Courbe - 26 septembre 2016
Triste anniversaire : un an après le début du dieselgate, tous les constructeurs continuent à vendre des voitures polluant largement plus que la (...)
Un moteur à l’arrêt pour une santé préservée !
par Alice Burton - 26 septembre 2016
A la veille de la Semaine de la Mobilité 2016, Inter-Environnement Wallonie et le Ministre wallon de l’Environnement, Carlo Di Antonio, ont lancé (...)
Dieselgate : class action contre le groupe VW
par Pierre Courbe - 30 juin 2016
Ce 15 juin 2016, l’organisation de défense des consommateurs Test-Achats dressait un bilan de ses actions dans le cadre du Dieselgate et annonçait (...)
Participez à la consultation publique sur la Directive européenne sur le bruit des transports
par Valérie Xhonneux - 17 mars 2016
Jusqu’au 28 mars, vous pouvez faire entendre votre point de vue sur l’implémentation dans notre région de la Directive sur le bruit des transports. (...)
Le bruit du trafic tue !
par Pierre Courbe - 13 février 2015
L’Agence européenne de l’Environnement (EEA pour European Environment Agency) publiait, en décembre dernier, son rapport « Noise in Europe 2014 ». Du (...)
 
fontsizeup fontsizedown
Participez au portail !
Actions
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP