Qui sommes-nous? Suivez-nous sur Facebook
Notre environnement - Pesticides - Comprendre
Nouveau règlement « biocides » : méfions-nous des apparences !
par Valérie Xhonneux - 19 janvier 2012
Si la nouvelle législation sur les produits biocides, adoptée aujourd’hui par le Parlement européen, semble globalement positive sur papier, il pourrait en être autrement sur le terrain où elle pourrait se révéler n’être qu’un respect basique du principe de standstill. Explications...

Ce nouveau règlement « biocides » impose une élimination progressive des substances actives cancérigènes, mutagènes, toxiques pour la reproduction, perturbateurs du système endocrinien ou très dangereux pour l’environnement. Ses critères constituent une avancée notable et devraient permettre d’exclure du marché les substances actives les plus dangereuses.

Cependant, les possibilités d’exemptions à cette règle prévues dans ce règlement sont plus larges que celles prévues dans son homologue 1107/2009 relatif aux produits phytosanitaires, lequel est par ailleurs complété par un plan d’actions visant à restreindre leur utilisation. Aucune trace d’un plan similaire qui s’appliquerait au biocides - alors que la situation l’exige tout autant. Tout au plus la Commission s’est-elle engagée à étudier la chose, endéans les 3 ans. A cet égard, la Belgique (fédérale) fait figure de très bon élève européen puisqu’elle s’est dotée en 2005 du PRPB. Si ses résultats ne sont pas toujours à la hauteur des espérances, il n’en constitue pas moins une base nécessaire et incontournable.

La décision d’accorder des exemptions est souvent prise à huis clos. Plus de transparence et une entière participation du public seront donc des éléments essentiels pour assurer une limitation stricte des entorses à la règle - car comme le montrait le rapport récent du Pesticide Action Network, le caractère « impératif » justifiant les exemptions peut être abusivement évoqué.

Quelques aspect positif du règlement méritent d’être mentionné : une obligation d’étiquetage des produits contenants des biocides sous forme de nanomatériaux, une évaluation spécifique des risques liés à ces mêmes nanobiocides, ainsi qu’une obligation d’étiquetage des produits traités avec des biocides.

Plus d’informations sur le site de HEAL et du Pesticide Action Network Germany.

Voir aussi :
Pesticides : les abeilles, victimes de contraception forcée
par Fil d’infos et actualité - 29 juillet 2016
Les néonicotinoïdes pourraient causer l’infertilité des abeilles mâles. Un dommage collatéral de cet insecticide qui est controversé, selon les (...)
Vente de pesticides et protection des particuliers : les jardineries se prennent un zéro pointé !
par Valérie Xhonneux - 14 juillet 2016
Des bénévoles d’Inter-Environnement Wallonie, Velt et Natagora se sont rendus dans près de 60 jardineries pour évaluer le respect de la législation (...)
Glyphosate : l’Europe s’enlise, la Wallonie avance !
par Alain Geerts - 7 juin 2016
Ce lundi 06 juin, l’Europe vient, pour la troisième fois, d’échouer à obtenir une majorité qualifiée pour autoriser la prolongation de commercialisation (...)
Pesticides agricoles et santé des riverains
par Lionel Delvaux - 25 mai 2016
L’imaginaire relatif au caractère idyllique de la vie dans nos campagnes s’est, ces dernières années, terni du fait de la prise en compte d’un nouveau (...)
Glyphosate : le vote du Parlement Européen inspirera-t-il la Commission ?
par Valérie Xhonneux - 23 avril 2016
Ce 13 avril, les députés européens votaient une résolution relative au glyphosate. D’abord votée en Commission Environnement, sous le copilotage de (...)
Déception : la Belgique soutient le renouvellement de l’autorisation du glyphosate, classé cancérigène probable pour l’homme
par Valérie Xhonneuxpar Alain Geerts - 5 mars 2016
Malgré un courrier circonstancié envoyé hier par une large coalition d’associations aux ministres belges concernés par le renouvellement au niveau (...)
La Belgique doit dire NON au glyphosate !
par Alain Geerts - 4 mars 2016
Greenpeace, Velt, Test-Achats, BBLv, Nature & Progrès, Kom op teigne Tanker, l’Alliance for Childhood et IEW viennent d’envoyer à Marie (...)
Le lien entre la maladie de Parkinson et les pesticides officiellement reconnu
par Fil d’infos et actualité - 9 juin 2015
Information très intéressante publiée dans Le Monde selon laquelle la maladie de Parkinson est reconnue comme maladie professionnelle en France et (...)
Roundup : le ministre Di Antonio préconise LA bonne mesure, son interdiction aux particuliers
par Alain Geerts - 3 juin 2015
Un récent communiqué du cabinet du Ministre wallon de l’environnement Carlo Di Antonio informait la presse qu’il vient de demander officiellement aux (...)
Des associations demandent aux responsables politiques d’agir pour l’interdiction du glyphosate (Round-up)
- 1er mai 2015
Une lettre ouverte a été envoyée ce jeudi 30 avril à la ministre de la Santé publique, Maggie De Block, et au ministre de l’Agriculture Willy Borsus (...)
 
fontsizeup fontsizedown
Participez au portail !
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP