Qui sommes-nous? Suivez-nous sur Facebook
Vie active - Alimentation - Comprendre
Victoire du lanceur d’alerte Gilles-Éric Séralini contre les pro-OGM
par Alain Geerts - 24 janvier 2011

Nous vous avions, en son temps, demandé de signer une pétition de soutien à des chercheurs « harcelés » dont Gilles-Eric Séralini et nous vous avions précisé le contexte dans lequel se plaçait cette problématique. Bonne nouvelle, Gilles-Eric Séralini vient de gagner son procès contre Marc Fellous, président de l’Association française des biotechnologies végétales, qui promeut les OGM.

Source : Un article de Sophie Chapelle sur le site Basta !

C’est la première fois dans l’histoire juridique française qu’un lanceur d’alerte attaquait la partie adverse. Et c’est un grand soupir de soulagement pour les chercheurs engagés pour une responsabilité sociale et environnementale, après la décision rendue par le tribunal de grande instance de Paris. Le 18 janvier, le professeur Gilles-Éric Séralini [1], spécialiste des effets des pesticides et des OGM sur la santé, a gagné son procès en diffamation contre Marc Fellous [2], président de l’Association française des biotechnologies végétales, qui promeut les OGM.

L’affaire remonte au 21 janvier 2010, date à laquelle le professeur Séralini a été invité à l’émission de France 5, Le magazine de la santé, consacrée au thème « Les OGM : une menace pour la santé ? ». Considérant que « l’équilibre nécessaire au débat scientifique » n’avait pas été respecté, Marc Fellous a alors adressé un courrier à France 5 dans lequel il employait le mot de « marchand de peur ». Jugeant cette expression diffamatoire, Gilles-Éric Séralini a lancé une action judiciaire, la justifiant par le « harcèlement, les mises à l’écart et la dénégation de ses travaux ». Ces dernières années, le professeur Séralini s’est vu exclure du CNRS puis de l’INRA après avoir fait état des risques sur la santé du Round-up et de trois variétés de maïs transgéniques.

Le 18 janvier 2011, le tribunal de grande instance de Paris a condamné Marc Fellous à 4.000 euros de remboursement de frais de justice et à 1.000 euros d’amende avec sursis, ainsi qu’à un euro de dommages et intérêts. « En plein scandale sanitaire autour du Médiator et de nombreuses autres affaires (bisphénol A...) où se multiplient les exemples de confits d’intérêt, il est urgent de promouvoir le respect d’une expertise transparente et contradictoire », rappelle la Fondation Sciences Citoyennes. Plus de 1.000 scientifiques et 15.000 citoyens ont apporté leur soutien à Gilles-Éric Séralini.

notes :

[1Gilles-Éric Séralini est professeur à l’Université de Caen, président du Conseil scientifique du CRIIGEN (Comité de recherche et d’information indépendantes sur le génie génétique)

[2Marc Fellous est l’ancien président de la Commission du Génie Biomoléculaire

Voir aussi :
Journée d’étude // Surplus agricoles et aide alimentaire : pistes pour renforcer les liens entre acteurs
par Anne Thibaut - 8 juin 2017
En Belgique, un nombre croissant de personnes ont recours à l’aide alimentaire pour survivre. Le nombre de colis alimentaires distribués ne cesse (...)
Nouveau kit pour animer des activités sur l’alimentation durable
par Anne Thibaut - 8 juin 2017
Notre système alimentaire nous confronte aujourd’hui à de nombreuses problématiques. Il exerce des pressions importantes et souvent destructrices sur (...)
Adieu veau, vache, cochon, couvée ?
par Alain Geerts - 9 mars 2017
Comme l’évoque Florence Burgat dans son essai L’humanité carnivore, « l’industrialisation de la viande, d’une part, et la montée en puissance d’un (...)
De nombreux défis menacent l’avenir de la sécurité alimentaire mondiale
par Fil d’infos et actualité - 1er mars 2017
L’objectif visant à éradiquer la faim d’ici à 2030 ne pourra être atteint sans de nouveaux efforts 22 février 2017, Rome - Les pressions sur les (...)
Etude sur les circuits courts : Pistes pour améliorer leur durabilité.
par Anne Thibaut - 10 octobre 2016
Oui, on peut le dire les circuits courts font l’unanimité. Le « consommons local, wallon, patriote, » est sur toutes les lèvres de nos dirigeants (...)
L’Anses passe au crible l’alimentation des enfants de moins de trois ans
par Fil d’infos et actualité - 29 septembre 2016
L’Agence publie ce jour la première photographie des expositions alimentaires à un très grand nombre de substances des enfants de moins de trois ans. (...)
Tourisme durable : une offre alimentaire locale et de qualité dans les restaurants et les hébergements ?
- 25 septembre 2016
On apprenait ce printemps que le maire de la ville de Florence, Dario Nardella, avait décidé d’imposer 70% de produits locaux (toscans) dans les (...)
Lutter contre l’obésité exige de s’attaquer à l’industrie agro-alimentaire
par Alain Geerts - 23 mai 2016
Ce 23 mai est la journée européenne de lutte contre l’obésité. Localement, c’est à dire en Wallonie, elle touche 16% de la population. L’obésité et le (...)
L’Exposition universelle de Milan ébranlera-t-elle la domination du low-cost alimentaire ?
par Alain Geerts - 1er mai 2015
Ce premier mai s’ouvre, à Milan, l’Exposition universelle dont le thème est Nourrir la Planète, Energie pour la vie. La Belgique y gère un pavillon (...)
19 OGM autorisés : la Commission donne des gages à l’industrie
par Fil d’infos et actualité - 28 avril 2015
Le 24 avril 2015, la Commission européenne a autorisé l’importation de 19 plantes génétiquement modifiées (PGM). Cette décision a été prise suite à (...)
 
fontsizeup fontsizedown
Participez au portail !
Actions
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP