Qui sommes-nous? Suivez-nous sur Facebook
Vie active - Activités industrielles - Comprendre
Lesieur, Bolera et Areva vainqueurs des Prix Pinocchio 2012
par Alain Geerts - 15 novembre 2012

Les Amis de la Terre en partenariat avec le Centre de recherche et d’information pour le développement (CRID) et Peuples Solidaires ont décerné, les Prix Pinocchio du développement durable. Cette année, plus de 17 000 internautes se sont exprimés pour élire leurs lauréats parmi les entreprises nominées. Lesieur, Bolera et Areva sont les grands vainqueurs de l’édition 2012.

Lesieur a reçu le prix « Plus vert que vert » avec 38 % des votes pour sa campagne publicitaire « Aidons l’Afrique : une bouteille d’huile Lesieur achetée, une bouteille envoyée », illustrant l’engagement du groupe français en matière d’aide aux populations africaines souffrant de famine. Pourtant, Lesieur, via sa maison mère Sofiprotéol, est l’un des plus importants producteur et promoteur de l’industrie des agrocarburants, qualifiée de « crime contre l’Humanité » par Jean Ziegler, ancien rapporteur des Nations unies pour le droit à l’alimentation. Entre 2002 et 2008, près de 75 % de la hausse des prix alimentaires serait en effet imputable aux mouvements financiers spéculatifs utilisant les politiques de soutien aux agrocarburants dans l’Union européenne et aux États-Unis.

Bolera Minera, une joint venture formée par les groupes Bolloré et Eramet l’emporte dans la catégorie « Une pour tous, tout pour moi » avec 35 % des votes. L’entreprise a obtenu en 2010 un permis d’exploration pour la recherche de lithium en Argentine, dans une région où vivent 33 communautés indigènes. S’estimant lésées dans leur droits à être consultées et à décider de leur propre développement, tel qu’inscrit dans le droit argentin, ces communautés se sont mobilisées : une plainte a été déposée devant la Cour Suprême d’Argentine à l’encontre des gouvernements locaux censés assurer l’effectivité des droits de ces communautés, ainsi qu’auprès du Rapporteur spécial des Nations unies sur les droits des peuples autochtones, qui en juillet 2012, a émis un rapport pointant du doigt les impacts socio-environnementaux de l’exploitation du lithium dans la région de Salinas Grandes.

Avec 45 % des votes, Areva remporte le Prix Pinocchio dans la catégorie « Mains sales, poches pleines ». Refusant de reconnaître sa responsabilité dans la dégradation des conditions de vie des populations vivant à proximité de ses mines d’uranium en Afrique et pour le décès d’un de ses ex-salarié par cancer du poumon, le groupe nucléaire français serait également impliqué dans un gigantesque montage financier litigieux en vue d’obtenir le marché de construction de centrales nucléaires en Afrique du Sud.

Un prix Pinocchio d’honneur a en outre été remis à Vinci, de manière collégiale avec les autorités françaises et russes. Le géant français du BTP est pointé pour deux projets dont il est le concessionnaire : l’aéroport Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique), dont la construction, qui doit en principe débuter au printemps 2014, entraînerait le bétonnage de 1 650 hectares de terres agricoles et une perte de biodiversité ; et la future autoroute qui doit relier, l’an prochain, Moscou à Saint-Pétersbourg, à travers la forêt de Khimki, réservoir de biodiversité.

Depuis 2008, les Prix Pinocchio ont permis de dénoncer les mensonges de 33 multinationales françaises, faisant tomber les masques sur la réalité des pratiques de ces grands groupes économiques surfant allègrement sur la vague du développement durable pour accroître leurs profits. Le nombre sans cesse croissant de votes pour les prix Pinocchio prouve le soutien grandissant des citoyen-ne-s à la lutte contre l’impunité dont bénéficient aujourd’hui ces multinationales françaises en matière d’impact social et environnemental de leurs activités, un combat mené de longue date par les Amis de la Terre, le CRID et Peuples Solidaires.

Source : le site du prix Pinocchio

Voir aussi :
La société civile peut-elle influencer le développement des technologies ?
par Alain Geerts - 4 mai 2015
Conférence-débat Vendredi 8 mai 2015 19h-21h - ULB - Campus Solbosch - Salle H.2215 Entrée libre & gratuite Les technologies développées (...)
Tchernobyl Forever
par Fil d’infos et actualité - 26 avril 2014
En ce 26 avril, date anniversaire de l’explosion du réacteur de Tchernobyl, laquelle causa la catastrophe sanitaire qui entre dans sa 29ème année, (...)
L’industrie s’organise pour affaiblir les politiques de protection contre les dangers des pesticides
par Fil d’infos et actualité - 5 février 2014
Un rapport exclusif vient d’être publié par PAN Europe. Il dénonce un réseau créé par l’industrie qui tente d’arrêter la nouvelle politique sur les (...)
Veolia, Areva et Auchan remportent le Prix Pinocchio 2013
par Fil d’infos et actualité - 20 novembre 2013
Les lauréats du Prix Pinocchio 2013, décerné à des entreprises dont les actions sont quelque peu en décalage avec leur communication, sont... Veolia, (...)
CONFERENCE : Pétrole, le côté obscur de l’or noir
par Gaelle Warnant - 8 novembre 2013
Ne manquez pas le premier volet du cycle de conférences « Impacts environnementaux et sociaux des énergies fossiles - Le coût de l’acharnement » (...)
Prix « Pinocchio » 2013 : votez en ligne !
par Alain Geerts - 18 octobre 2013
Découvrez les neuf entreprises françaises nominées au grand concours du greenwashing et votez dès maintenant. La remise des prix aura lieu le 19 (...)
Amiante : 18 ans de prison pour un industriel !
par Alain Geerts - 4 juin 2013
L’industriel suisse Stephan Schmidheiny vient d’être condamné en appel à une peine durcie à dix-huit ans de prison pour avoir provoqué la mort de près (...)
Impact du charbon sur le budget santé belge : 134 millions / an !!
par Gaelle Warnant - 7 mars 2013
Au niveau européen, les impacts sur la santé engendrés par les centrales alimentées au charbon sont estimés à 42.8 milliards d’euros chaque année. (...)
Crime environnemental : sur la piste de l’huile de palme
- 23 avril 2012
L’huile de palme est massivement importée en Europe. Elle sert à la composition d’aliments comme aux agrocarburants. Avec le soutien de la région (...)
Bayer dissimule ses dépenses de marketing
- 17 avril 2012
L’an dernier la firme Bayer a dépensé près de 9 milliards en publicité et commercialisation de ses produits. Ce chiffre inclut la totalité de la « (...)
 
fontsizeup fontsizedown
Participez au portail !
Actions
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP