Qui sommes-nous? Suivez-nous sur Facebook
Notre environnement - Pesticides - Comprendre
L’agriculture pourra continuer à polluer nos eaux
par Pierre Titeux - 19 juin 2012

Inter-Environnement Wallonie et Pesticides Action Network s’insurgent contre l’exclusion des mesures liées à la qualité de l’eau de la réforme de la PAC

Lors du Conseil européen « Agriculture » de ce lundi, les Etats membres vont entériner officillement leur décision d’exclure la Directive Cadre Eau des mesures d’écoconditionnalité de la Politique Agricole Commune (PAC). Concrètement, cela signifie qu’après 2014 comme aujourd’hui, les agriculteurs ne seront pas tenus de respecter les obligations de la principale législation européenne en matière d’eau pour bénéficier des aides européennes.
Pour Inter-Environnement Wallonie (IEW) et Pesticides Action Network (PAN), cette décision est incompréhensible quand on sait que la pollution agricole est un problème majeur dans quasiment tous les bassins hydrographiques européens.

Le Conseil justifie sa position en argumentant que l’inclusion de cette Directive Cadre Eau dans la PAC doit être retardée jusqu’à ce que l’ensemble des Etats membres aient adopté et mis en œuvre les plans de gestion. Ce délai serait nécessaire pour que toutes les mesures applicables aux agriculteurs soient identifiées.
Cet argument est à la fois faux et révoltant. Révoltant car les plans de gestion devaient être adoptés en 2009 pour être opérationnels en 2012 et il est inacceptable qu’une législation majeure soit postposée au prétexte que quatre Etats (dont la Belgique où les plans wallons viennent seulement d’être mis à l’enquête publique) n’ont pas respecté ces échéances. Faux car les mesures agricoles en direction des agriculteurs sont bel et bien identifiées sur base des plans de gestion déjà adoptés ou en cours d’adoption.

Cette non-inclusion de la Directive Cadre Eau dans la réforme de la PAC empêchera de facto d’atteindre les objectifs de bonne qualité des eaux européennes et contribuera au contraire à ne pas sanctionner une détérioration qui sera d’autant plus difficile à compenser par la suite. Cela signifiera concrètement une augmentation des taxes sur l’eau à réparer par la suite. Les citoyens vont-ils encore longtemps voir le prix de l’eau augmenter pour payer les dommages liés aux pollutions agricoles ?

Pour Inter-Environnement Wallonie et Pesticides Action Network, il est indispensable que la réforme de la PAC intègre la protection de la qualité des eaux européennes. Les paiements directs prévus dans cette « nouvelle » Politique Agricole Commune doivent être liés au respect de normes basées sur la législation européenne, en ce compris la Directive Cadre Eau, la Directive Pesticides et les plans de gestion de l’eau de chaque Etat. Tous les paiements de la PAC devraient en outre prévoir des incitants à la mise en œuvre des pratiques agricoles plus durables contribuant à l’atteinte des objectifs environnementaux de l’Union (DCE et Natura 2000).

Voir aussi :
Glyphosate : La Wallonie interdit l’herbicide controversé !
par Lionel Delvaux - 8 juin 2017
L’interdiction d’utilisation du glyphosate par les particuliers entre en vigueur ce 1er juin en Wallonie ! Elle découle de l’arrêté adopté ce 30 mars (...)
Inter-Environnement Wallonie et Nature & Progrès saluent l’interdiction des herbicides pour les particuliers annoncée par le Ministre Borsus
par Valérie Xhonneux - 28 avril 2017
Ce 27 avril, le Ministre Borsus a annoncé son intention d’interdire la mise sur le marché des herbicides pour les usages par les particuliers, en ce (...)
Consultation publique sur le plan national « Pesticides » : les ONG aident le citoyen à aller à l’essentiel !
par Alain Geerts - 23 mars 2017
Glyphosate, pesticides perturbateurs endocriniens, dépendance aux pesticides, … autant de sujets très présents dans l’actualité qui préoccupent les (...)
L’avis de l’ECHA sur le glyphosate accueilli avec inquiétude par les ONG environnementales
par Fil d’infos et actualité - 16 mars 2017
Bruxelles, le 15 mars 2017 - Pour IEW et l’association européenne Alliance pour la santé et l’environnement (HEAL), la décision de l’Agence européenne (...)
Pesticides : les abeilles, victimes de contraception forcée
par Fil d’infos et actualité - 29 juillet 2016
Les néonicotinoïdes pourraient causer l’infertilité des abeilles mâles. Un dommage collatéral de cet insecticide qui est controversé, selon les (...)
Vente de pesticides et protection des particuliers : les jardineries se prennent un zéro pointé !
par Valérie Xhonneux - 14 juillet 2016
Des bénévoles d’Inter-Environnement Wallonie, Velt et Natagora se sont rendus dans près de 60 jardineries pour évaluer le respect de la législation (...)
Glyphosate : l’Europe s’enlise, la Wallonie avance !
par Alain Geerts - 7 juin 2016
Ce lundi 06 juin, l’Europe vient, pour la troisième fois, d’échouer à obtenir une majorité qualifiée pour autoriser la prolongation de commercialisation (...)
Pesticides agricoles et santé des riverains
par Lionel Delvaux - 25 mai 2016
L’imaginaire relatif au caractère idyllique de la vie dans nos campagnes s’est, ces dernières années, terni du fait de la prise en compte d’un nouveau (...)
Glyphosate : le vote du Parlement Européen inspirera-t-il la Commission ?
par Valérie Xhonneux - 23 avril 2016
Ce 13 avril, les députés européens votaient une résolution relative au glyphosate. D’abord votée en Commission Environnement, sous le copilotage de (...)
Déception : la Belgique soutient le renouvellement de l’autorisation du glyphosate, classé cancérigène probable pour l’homme
par Valérie Xhonneuxpar Alain Geerts - 5 mars 2016
Malgré un courrier circonstancié envoyé hier par une large coalition d’associations aux ministres belges concernés par le renouvellement au niveau (...)
 
fontsizeup fontsizedown
Participez au portail !
Actions
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP