Qui sommes-nous? Suivez-nous sur Facebook
Vie active - Alimentation - Comprendre
Bisphénol A : on joue avec la santé des nouveaux nés !
par Valérie Xhonneux - 8 février 2012

La Commission Santé publique, Environnement et Renouveau de la société de la Chambre a adopté ce mercredi une proposition de loi visant à interdire le bisphénol A (BPA) dans les contenants alimentaires destinés aux enfants de 0 à 3 ans.
Pour la Fédération Inter-Environnement, cette interdiction partielle est insuffisante car elle ne permettra pas d’éviter les risques de contamination lors de la grossesse et de l’allaitement.

La capacité du BPA de perturber le système hormonal est connue depuis les années 30. Ce n’est toutefois que récemment que des liens évidents ont été établis entre exposition au BPA et cancer de la prostate et du sein, puberté précoce, obésité, diabète, troubles de la thyroïde, problèmes de reproduction et du développement du cerveau. De même, l’aptitude de ce composé chimique à diffuser du plastique vers les aliments n’a été découverte qu’il y a peu.

Ces éléments nouveaux particulièrement inquiétants quant à la dangerosité du BPA ont conduit l’Union européenne à interdire sa présence dans les biberons, les très jeunes enfants s’avérant particulièrement vulnérables en raison de l’intensité de l’activité hormonale à cet âge. La France s’est elle montrée pionnière en votant son interdiction totale dans les contenants alimentaires.

Chez nous, la proposition de loi adoptée ce mercredi interdit l’utilisation du bisphénol A dans les contenants alimentaires destinés aux enfants de 0 à 3 ans.

Inter-Environnement Wallonie déplore que les députés de la Commission Santé publique, Environnement et Renouveau de la société ne soient pas allés au bout de leur logique de prévention en votant une interdiction du BPA dans tous les contenants alimentaires.

En effet, considérant l’extrême vulnérabilité de l’enfant in utero et en bas âge, la contamination par la mère durant la période de grossesse et l’allaitement doit absolument être évitée et ne pourra être complète que si l’interdiction s’applique à l’ensemble des contenants alimentaires.

IEW appelle dès lors les parlementaires à corriger la décision prise ce jour lorsque le texte sera soumis au vote de l’assemblée plénière. Le contraire serait d’autant plus incompréhensible que les alternatives permettant de suppléer à cette interdiction sont d’ores et déjà disponibles.

Contact :
Pierre Titeux, Attaché de presse : 081.390.757 – 0479.497.656
Valérie Xhonneux, Chargée de mission Santé environnementale : 0472.476.419

Voir aussi :
Journée d’étude // Surplus agricoles et aide alimentaire : pistes pour renforcer les liens entre acteurs
par Anne Thibaut - 8 juin 2017
En Belgique, un nombre croissant de personnes ont recours à l’aide alimentaire pour survivre. Le nombre de colis alimentaires distribués ne cesse (...)
Nouveau kit pour animer des activités sur l’alimentation durable
par Anne Thibaut - 8 juin 2017
Notre système alimentaire nous confronte aujourd’hui à de nombreuses problématiques. Il exerce des pressions importantes et souvent destructrices sur (...)
Adieu veau, vache, cochon, couvée ?
par Alain Geerts - 9 mars 2017
Comme l’évoque Florence Burgat dans son essai L’humanité carnivore, « l’industrialisation de la viande, d’une part, et la montée en puissance d’un (...)
De nombreux défis menacent l’avenir de la sécurité alimentaire mondiale
par Fil d’infos et actualité - 1er mars 2017
L’objectif visant à éradiquer la faim d’ici à 2030 ne pourra être atteint sans de nouveaux efforts 22 février 2017, Rome - Les pressions sur les (...)
Etude sur les circuits courts : Pistes pour améliorer leur durabilité.
par Anne Thibaut - 10 octobre 2016
Oui, on peut le dire les circuits courts font l’unanimité. Le « consommons local, wallon, patriote, » est sur toutes les lèvres de nos dirigeants (...)
L’Anses passe au crible l’alimentation des enfants de moins de trois ans
par Fil d’infos et actualité - 29 septembre 2016
L’Agence publie ce jour la première photographie des expositions alimentaires à un très grand nombre de substances des enfants de moins de trois ans. (...)
Tourisme durable : une offre alimentaire locale et de qualité dans les restaurants et les hébergements ?
- 25 septembre 2016
On apprenait ce printemps que le maire de la ville de Florence, Dario Nardella, avait décidé d’imposer 70% de produits locaux (toscans) dans les (...)
Lutter contre l’obésité exige de s’attaquer à l’industrie agro-alimentaire
par Alain Geerts - 23 mai 2016
Ce 23 mai est la journée européenne de lutte contre l’obésité. Localement, c’est à dire en Wallonie, elle touche 16% de la population. L’obésité et le (...)
L’Exposition universelle de Milan ébranlera-t-elle la domination du low-cost alimentaire ?
par Alain Geerts - 1er mai 2015
Ce premier mai s’ouvre, à Milan, l’Exposition universelle dont le thème est Nourrir la Planète, Energie pour la vie. La Belgique y gère un pavillon (...)
19 OGM autorisés : la Commission donne des gages à l’industrie
par Fil d’infos et actualité - 28 avril 2015
Le 24 avril 2015, la Commission européenne a autorisé l’importation de 19 plantes génétiquement modifiées (PGM). Cette décision a été prise suite à (...)
 
fontsizeup fontsizedown
Participez au portail !
Actions
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP