Qui sommes-nous? Suivez-nous sur Facebook
Notre santé - Maladies neurologiques - Comprendre
Alzheimer en quelques mots
par Véronique Paternostre - 7 mars 2008

Difficile d’ignorer cette maladie et ses ravages.


Alzheimer c’est surtout une maladie symptomatique des sociétés industrielles. Plurifactorielle, son déclenchement et son évolution sont schématiquement liés à quatre grands facteurs :

- l’importance de l’âge (plus on avance dans l’âge plus on court le risque de développer une démence évolutive),
- les traumatismes craniens,

- le facteur génétique

- les facteurs environnementaux dont l’alimentation (consommation élevée de graisses saturées, l’excès de cholestérol, la carence en vitamine B, la consommation excessive d’alcool, la cigarette, ...).

La maladie d’Alzheimer, incurable et mortelle, est la cause la plus fréquente de démence sénile. Elle commence par un déficit de la mémoire d’apprentissage et, en progressant, atteint toutes les fonctions intellectuelles notamment celles du jugement, du calcul mental et du langage.

Au titre des facteurs environnementaux, la question de l’absorption d’aluminium par voie alimentaire. L’aluminium est reconnu comme un neurotoxique. C’est en raison de cette spécificité que progressivement casseroles et récipients en cette matière ont été retirés de la vente.
À l’autopsie, on constate que le cerveau des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer contient une concentration élevée d’aluminium, métal qu’on ne retrouve pas dans les tissus cérébraux sains. Des expériences effectuées sur des animaux prouvent que l’aluminium a une action toxique sur le système nerveux, mais la dégénérescence des neurones observée chez les sujets animaux diffère de ce qu’on voit chez les humains.

La relation Alzheimer-aluminium reste donc objet de controverses et ce, depuis le milieu des années 1960. Si la certitude n’est pas encore acquise en revanche, le soupçon lui l’est. L’OMS estime pour sa part qu’entre 0,1 et 0,2 mg/l la présence de l’aluminium n’est pas dangereuse dans l’eau potable. Aux Etats Unis, l’ATSDR (Agency for Toxic Substances and Disease Registry) a étudié les effets toxicologiques de l’aluminium par ingestion et inhalation. Par ingestion, la dose quotidienne de l’aluminium sans effet néfaste pour la santé est de 1 mg/kg de poids corporel. Sur base d’une consommation normale d’eau (3 litres). Mais toujours aux Etats Unis, la EPA (Agence pour la protection de l’environnement) recommande de ne pas dépasser de 0,05 à 0,2 mg/l indiquant que ces valeurs sont basées uniquement sur des critères de goût, odeur, couleur...

Comme pour de nombreuses maladies ; c’est la somme et le combinaison de nombreux facteurs qui peuvent avoir une incidence sur la probabilité d’être « touché ».

En Europe, 4,2 millions de personnes sont atteintes de cette maladie qui diminue les facultés mentales et amène à la démence. En Belgique, ce sont 85.000 personnes qui sont touchées avec la perspective d’ici 2010 de voir se chiffre multiplié par deux en Belgique puisqu’on s’attend à 20.000 nouveaux cas par an et que cette maladie touche 40 % des personnes placées en maisons de repos.

Pour en savoir plus :

- L’asbl Alzheimer belgique

- La ligue Alzheimer belgique

Voir aussi :
Doit-on s’intéresser aux impacts des changements climatiques sur la santé mentale ?
par Anne Thibaut - 8 janvier 2010
La question de l’impact des changements climatiques sur la santé mentale de la population est au centre d’une récente étude de chercheurs du King"s (...)
Alzheimer : qu’est ce qui se fait au niveau politique ?
par Véronique Paternostre - 7 mars 2008
Ce 03 mars à la Commission de l’Action sociale et de la santé du Parlement wallon, l’ensemble des partis démocratiques a été d’accord pour considérer (...)
12 mars 2008 Conférence : ALZHEIMER, le point sur la recherche récente
par Véronique Paternostre - 1er mars 2008
Dans le cadre de la Semaine internationale du cerveau (du 10 au 16 mars) La Fondation Américaine DANA et sa filiale Européenne EDAB (European (...)
 
fontsizeup fontsizedown
Participez au portail !
Actions
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP